Chine

Pour voir les tableaux, cliquez sur l’image.

Le peintre contemporain chinois Liu Xiaodong est né en 1963 à Jincheng, dans la province du nord-est de Liaoning, en Chine. Il est un artiste de la vie moderne chinoise et est considéré comme l'une des figures centrales de la « Nouvelle Génération » du Réalisme chinois contemporain. Il se démarque nettement du réalisme-socialiste chinois. Il est marié à une autre peintre néo-réaliste: Yu Hong. Ses œuvres à grande échelle servent de sorte de peinture d'histoire pour le monde émergeant. Liu situe la dimension humaine à des problèmes aussi globaux que le déplacement de la population, la crise environnementale et les bouleversements économiques, mais grâce à des compositions soigneusement orchestrées, il s'inscrit entre l'artifice et la réalité. Dans les années 1990, l'adhésion de Xiadong à la peinture figurative équivaut à une position conceptuelle dans un contexte d'art contemporain où dominent les médias photographiques. Son objectif de «voir les gens comme ils sont réellement» a été galvanisé à la suite des événements de 1989. Il choisit des assistants pour ajouter des récits aux paysages ou situations. Liu Xiaodong vit et travaille à Pékin, mais a entrepris des projets au Tibet, au Japon, en Italie, au Royaume-Uni, à Cuba, en Autriche... Il a un BFA et un MFA en peinture de l'Académie centrale des beaux-arts de Pékin (1988, 1995). En 1995, Liu Xiaodong est nommé professeur au département de peinture à l’huile de l’institut des arts plastiques de l'Académie. Il a poursuivi ses études à l'Académie des Beaux-Arts, Université de Complutense, Madrid (1998-1999). Sa touche picturale - il peint à l'huile - est libre, non soumise aux détails du motif, voire déliée, non fondue, avec de larges zones non peintes, et quasi-informe ou « feuilletée ». Son travail porte subtilement mais avec force sur les convergences profondes entre questions sociales et environnementales dans notre vie contemporaine. Peignant des gens du peuple et des scènes quotidiennes de la vie, apparemment anodines, il leur confère de manière imperceptible une capacité à suggérer et à faire allusion. Son travail a fait l'objet de nombreuses expositions individuelles dans les lieux, y compris à Shanghai, Florence, Venise, Guangzhou, Shanghai, Seattle, Xinjiang, Urumqi, Beijing. Son travail a également été inclus dans de nombreuses expositions collectives, y compris la Galerie des musées du Qatar, la Biennale de Gwangju, la Biennale de Shanghai, la 15ème Biennale de Sydney et la Biennale de Venise en Italie. Et il continue...