France

Pour voir les tableaux, cliquez sur l’image.

Le peintre précisionniste français Bernard Boutet de Monvel naît le 9 août 1881 à Paris. Il est le peintre des sportsmen et dandy. Il est également décorateur et illustrateur iconique de l'élégance masculine, notamment pour la Gazette du Bon Ton et Harper's Bazar. Il est le fils du peintre et illustrateur pour enfants Louis-Maurice Boutet de Monvel (1850-1913). Il se destine à devenir peintre dès l’âge de seize ans. Il est d’abord l’élève de Luc-Olivier Merson, dont il suivit les cours avant d’étudier également la sculpture avec Jean Dampt, à partir de l’automne de cette même année. À l’automne 1898, Louis McClellan Potter, un peintre américain lui aussi élève de Merson, l’initie à l’eau-forte. Il est un héros de l'aviation durant la Première Guerre avant de partir pour le Maroc dont il rapporte une vision résolument moderne. Initiateur dès 1909 du goût Art déco, il devient à partir de 1926 le portraitiste adulé de la "Café Society américaine" qui s'arrache ses portraits. La fine fleur des millionnaires défile désormais dans ses ateliers de New York et de Palm Beach, de Son Altesse Royale le maharadjah d'Indore à W.K. Vanderbilt, de lady Mendl à Millicent Rogers, en passant par les Astor, les Whitney, les Frick ou les du Pont. Mais Bernard Boutet de Monvel, est aussi un artiste essentiel du précisionnisme et il témoigne de la modernité industrielle et urbaine de l'Amérique, du "Machine Age", dans d'étourdissants paysages. Bernard Boutet de Monvel a une sa place de tout premier plan dans l'histoire de l'art tant française qu'américaine. Il meurt le 28 octobre 1949 lors de l'accident du vol Paris-New York, d'Air France, aux Açores. Il a 68 ans.