France

Pour voir les tableaux, cliquez sur l’image.

Georges Braque, né à Argenteuil le 13 mai 1882 et mort à Paris le 31 août 1963, est un peintre, sculpteur et graveur français. Homme discret et féru de musique, il est d'abord influencé par Henri Matisse et aboutit, à l'été 1906, avec les paysages de l'Estaque et les maisons en forme de cubes que Matisse qualifie de « cubistes ». Les lignes de contour de Paul Cézanne l'impressionnent. Puis avec une série de nus, c'est l'éclatement des volumes, des formes géométriques, des lettres au pochoir, du papier-collé, de sculptures en papier... Il est le véritable « penseur » du cubisme. Mobilisé pour la Grande Guerre, il est blessé et abandonne les formes géométriques et produit des paysages, des figures humaines. Son œuvre est "d'une remarquable cohérence et Braque est le peintre français par excellence". La Seconde Guerre mondiale lui inspire ses œuvres les plus graves : "Le Chaudron" et "La Table de cuisine", les plus connus avec la série des Oiseaux. Il a aussi créé des sculptures, des vitraux, des dessins de bijoux, mais à partir de 1959, atteint d'un cancer, il ralentit. Son dernier grand tableau est "La sarcleuse". Deux ans avant sa mort, en 1961, une rétrospective de ses œuvres a lieu au musée du Louvre où Il est le premier peintre à être exposé de son vivant.