France

Pour voir les tableaux, cliquez sur l’image.

  • France »
  • Cot, Pierre-Auguste

Pierre-Auguste Cot nait le 17 février 1837 à Bédarieux, petite ville francaise de l'Hérault, d'une famille modeste. Un de ses professeurs lui trouve un réel talent de dessinateur ; il obtient de la municipalité une bourse qui lui permet d'entrer à l'école des Beaux-Arts de Toulouse où il rencontre Jean-Paul Laurens et Antonin Mercié. Puis. une autre bourse de 600 F lui permet de poursuivre sa formation à Paris. En 1862, il remporte le grand prix de la ville de Paris et entre à l'école des Beaux-Arts de Paris où il travaille sous la direction de William Bougereau et Alexandre Cabanel. En 1863, Cot envoie au Salon des Artistes Français son premier portrait qui, très apprécié et suivi de beaucoup d'autres, lui vaut une flatteuse renommée. Devenu populaire à la fin des années 1870, il fait partie des jurys du Salon de Paris et du prix de Rome. Il jouit de la protection du sculpteur Francisque Duret, dont il épouse la fille. En 1873, il compose "le Printemps", suivi quelques années plus tard de "L'Orage" (photos çi-bas), Ces tableaux se trouvent actuellement au Metropolitan Museum de New-York. En 1874, il est nommé chevalier de la Légion d'honneur. En 1882, Il commençe le "Mireille en Arles" (femme en noir) un dimanche devant l'église Saint-Trophine. Ce tableau est au Musée Fabre de Montpellier. La critique lui reconnait talent et technique sûrs et souligne le caractère fini et irréprochable de l'exécution. En 1883, Cot entreprend dans son atelier de Bédarieux une vaste composition représentant "Elisabeth de Hongrie soignant les malades", œuvre commandée par la cour d'Autriche (photo noir et blanc). Son décès prématuré ne lui permet pas de la terminer. Ce tableau a été cédée au Musée des Arts de Béziers. Pierre-Auguste Cot est décédé le 2 août 1883 à l'âge de 46 ans. Quelle aurait été sa carrière s'il avait vécu plus âgé ?