Pays-Bas

Pour voir les tableaux, cliquez sur l’image.

Le peintre baroque JohannesVermeer est baptisé à Delft au Pays-Bas le 31 octobre 1632. Ce néerlandais acquiert en son temps une réputation d’artiste novateur et est protégé par de riches commanditaires. Il produit peu de tableaux en vingt ans, soit quarante-cinq d’où son surnom de « Sphinx de Delft » et pourquoi il tombe dans l'oubli après sa mort. C’est le critique d'art et journaliste français Théophile Thoré-Burger qui lui consacre une série d'articles publiés en 1866 dans la Gazette des beaux-arts qui le met en lumière. Dès lors, sa réputation ne cesse de s’amplifier. Trente-quatre tableaux lui sont actuellement attribués avec certitude, trois autres faisant encore l’objet de discussions. Vermeer est placé, avec Rembrandt et Frans Hals, au rang des maîtres du Siècle d'or néerlandais. Il reste essentiellement connu pour ses scènes de genre. Celles-ci présentent, dans un style qui conjugue mystère et familiarité, perfection formelle et profondeur poétique, des intérieurs et scènes de la vie domestique, pour figurer un monde plus parfait que celui dont il a pu être le témoin. Ses œuvres présentent une cohérence qui les rend immédiatement reconnaissables. Joannes Vermeer est inhumé dans sa ville le 15 décembre 1675.