Roumanie

Pour voir les tableaux, cliquez sur l’image.

Le peintre roumain Stefan Dimitrescu naît à Husi le 18 janvier 1886 dans une famille modeste. Il termine ses études primaires et secondaires dans sa ville natale. En 1903, passionné pour la musique, il part pour Iaşi, où il suit des cours de violoncelle au conservatoire. À l'été, il entre à l'École nationale des beaux-arts de la ville. Après avoir obtenu son diplôme, il peint des tableaux muraux pour les églises orthodoxes. Vers 1912, il étudie à Paris, à l'Académie de la Grande Chaumière, où il est attiré par l'impressionnisme. Il s’inscrit dans l'armée roumaine au début de la 1 ère guerre mondiale et peint des toiles tragiques sur la misère engendrée par le conflit. Il explore des thèmes sociaux, tels que les effets des bombardements. En 1917, avec amis peintres, il fonde l'association « Art de Roumanie » dans leur refuge Iaşi. Il devient professeur à l'École nationale des beaux-arts Iaşi en 1927 et, l'année suivante, est nommé directeur. Vers la fin de sa vie, Dimitrescu élargit sa palette pour couvrir des couleurs plus sombres, tout en explorant des compositions dans lesquelles le fond était dépouillé de détails et généralement d'un blanc dominant. Il meurt à Iaşi, le 22 mai 1933, et est enterré au cimetière de l'Eternitatea.