le 20 novembre 2007


 

Cette conversation porte sur le président Sarkozy. Claude se porte à la défense du président durement attaqué par Mansour.

Le 20 novembre 2007

Mon cher ami Claude,

Si je ne t’ai pas ecrit ces derniers temps c’est que
justement je savais que tu etais en voyage en afrique
du sud. Je ne voulais surtout pas deranger tes moments
de loisir en afrique avec mes messages qui sont le
plus souvent d’une humeur noire.

Humeur noire, tes messages ? Quelquefois, mais rarement. En général, ils sont des réactions spontanées à ce qui se passe et j’aime bien la fraîcheur qu’ils dégagent. C’est ainsi que j’aime discuter. Merci d’être là.

Je suis tres content de voir que tu as tres bien
profite de ton voyage. Et suite a ce que tu me
racontais au sujet de l’afrique en general j’ai
subitement realise qu’il y avait en fait une grande
difference entre le comportement des pauvres en
afrique et celui des pauvres de l’amerique latine ou
de l’asie par exemple. A mon avis la raison
fondamentale pour laquelle les pauvres en afrique
paraissent plus heureux du moins aux yeux des
voyageurs comme toi ou moi est que les africains sont
economiquement et culturellement completement
etrangers au reste du monde, alors que les pauvres
d’amerique latine et de l’asie paraissent plus
malheureux parce que justement ils ont apres tout
beaucoup en commun avec les pays riches d’aujour’dhui.
Ils ont une culture et un passe bien plus avances que
ceux des pays d’afrique. Commme on dit si bien en
anglais: » ignorance is bliss ».L’organisation sociale
des pays africain est encore basee en grande partie
sur le village et la tribut alors celle des pays
d’amerique latine ou de l’asie est deja basee sur
l’individualisme. La famille elargie a pratiquement
disparu de l’organisation sociale en amerique latine
ou asiatique. Voila a mon avis ce qui explique la
difference entre les pauvres d’afrique et les pauvres
du reste du monde.

Oui! je suis totalement en accord avec toi et j’avais remarqué la même chose. La force de la famille, de la tribu et du village prime la vie des Africains depuis toujours, et ils savent y vivre relativement heureux nonobstant la pauvreté de leur milieu. Encore, durant ce voyage, je vu beaucoup de visages avec de beaux sourires. D’ailleurs, dans les prochains jours je vais afficher sur mon site les 1,434 photos que j’ai captées là-bas, dont un album intitulé «Visages Africains 2». Tu y verras ce que je viens de t’exprimer. Il est vrai que le Botswana et la Namibie ne font plus partie des pays les moins avancés et que leurs taux de croissance annuelle dépassent de beaucoup plusieurs de leurs voisins de l’Afrique australe, mais les noirs demeurent pauvres malgré que le niveau d’éducation augmente. Les gros problèmes qui affligent ces pays sont le SIDA qui touchent 33% des adultes et la mortalité infantile qui approchent les 25%. Une vraie honte !

Pour ce qui est de mon point de vue sur la situation
de la france de Sarkozy je peux te dire beaucoup de
choses. Mais commencons tout d’abord par mon
appreciation de Sarkozy lui meme.
La premiere chose qui vient a la tete en pensant a
Sarkozy est l’image de deux personnages du passe: le
general Boulanger du 19me siecle et surtout le symbole
du fascisme des annees 30, Mussolini. Le genral
boulanger, pour des raisons etranges se voyait
subitement dans les uniformes de Bonaparte et
Mussolini qui se voyait au 20me siecle dans les habits
des empereurs romains du debut de la chretiennete.
Tout comme ces deux tristes individus, Sarkozy, le
nain politique a tout points de vue se voit deja comme
le seul representant de l’europe vis a vis de bush des
usa.

Mussolini, non! Bonaparte, oui! Il est un politicien hors de l’ordinaire et je qualifierais ton mot nain de méchant. Il veut, il travaille, il bouge, il décide, il a des réponses, des solutions, et il a été élu. Si Sarkozy ne parvient pas à réformer la France malgré le «mal français», qui réussira ? Il faut que ce pays sorte de sa léthargie, de sa spirale noire, défaitiste, négative qui lui fait tort et le retient dans les élans qu’il doit prendre pour maintenir sa grandeur.

Je sais que tu ne l’aimes pas. Tu t’es un peu rapproché de lui après son élection éclatante mais depuis je savais que tu reviendrais à tes rengaines contre lui. Tu ne tiens pas compte de tout ce qu’il a réussi depuis les six derniers mois et tu sembles ne croire que la presse gauchiste qui cherche à mettre en épingle toutes les petites anecdotes négatives qui circulent sur lui. À les répéter, elle les croit et en fait des histoires.

Bon, cette semaine tout le monde ne veut pas travailler et bientôt Air France va joindre les cheminots, les étudiants, les fonctionnaires et qui d’autres. Pour qu’elle raison toutes ce manifestations? Je vais te le dire. Simplement par égoïsme ! Les français ne pensent qu’à eux et oublient la solidarité passée et surtout leur pays.

Les cheminots et d’autres du même acabit ont des retraites injustement acquises et débalancées par rapport avec les autres français. Les étudiants critiquent l’autonomie des universités, dont la nécessité est reconnue par tous ceux qui s’y connaissent, sans savoir exactement de quoi elle retourne. Ils refusent le droit de vote universitaire parce qu’aux deux universités qui l’on tenu les étudiants majoritairement ont décidé de retourner en classes. Les fonctionnaires critiquent le fait que le gouvernement réduit l’effectif de la fonction publique pour s’ajuster aux situations contemporaines.

Et ils parlent du pouvoir d’achat en affirmant que tout a monté de 20% depuis 20 ans. 1% par an pour les biens de consommations, n’est-ce pas normal dans la globalisation ? Et le taux d’inflation pour la dernière année en France a été de 1,5%. Alors ils critiquent pour quelles raisons valables les fonctionnaires ? Et voilà les employés d’Air France qui se plaignent de leurs conditions et veulent débrayer. Tout le monde veut l’assiette au beurre. Et toi, tu critiques Sarkozy qui veut essayer de mettre un peu d’ordre dans tout cela et du bon sens dans la tête de son peuple. Vraiment, je ne peux te suivre sur ce sujet.

ET tout comme ces deux individus Sarkozy n’a pas
un seul brin de democratique dans tout son corps. Il
ne faut pas oublie que son pere ou probablement son
grand’pere etait apres tout un ancien de la legion
etrangere francaise basee a Sidi Belabess en algerie.
Des le debut de sa campagne presidentielle Sarkozy n’a
pas cesse en fait de dononcer tous les tenants de la
revolution que de Gaule a mis en place pour sortir la
france de la domination americaine depuis 1958.Il a
ete surtout a l’oppose du contrat social que de Gaule
avait peniblement reussi a etablir pour redonner a la
france une chance de redevenir competitive a l’echelle
mondiale.

Nous sommes en 2007, pas en 1958. Les choses ont bien changés. Doit-on suivre la politique de De Gaulle éternellement. Et que ferait le général, s’il était à la tête du pays aujourd’hui ? Le contrat social de De Gaulle a été bafoué et modifié depuis… surtout par les socialistes. Le pays n’est plus compétitif dans le monde. On en voit des exemples tous les jours. Il doit se ressaisir, faire les efforts au bon endroit pour combattre non sa lassitude mais aussi reconnaître que c’est dans l’effort, l’imagination, la création de nouveaux créneaux industriels, etc. qu’il pourra maintenir son économie et vendre ses produits dans le monde. L’Allemagne d’ailleurs le fait et cela nonobstant la valeur de l’euro.

La seule ambition que je vois en Sarkozy
depuis qu’il a ete elu president c’est qu’il voudrait
pour son ego personnel entrer en competition avec
l’angleterre et surtout remplacer la position que
Blair avait avec le president bush. Le seul probleme
c’est que deja l’angleterre avec son nouveau premier
ministre essaye par tous les moyens de mettre un point
final avec cette relation bush-blair, et Sarkozy pense
que la france gagnerait beaucoup pour avoir le meme
type de relation avec les usa. Mieux encore, Sarkozy
voit d’un tres mauvais eye les relations entre Murkle
et bush et voudrais une fois de plus montrer a bush
qu’il serait encore plus conciliant que les Murkles ou
les Browons de ce monde. Le grand drame dans cette
strategie miopique c’est que meme les americains
attendent avec impatience la fin du regime de bush
alors que sarkozy pour une raison bizard continue a
penser que la strategie de bush finira par etre la loi
universelle dans les decenies a venir. N’est ce pas
idiot de la part de Sarkozy de venir lecher les bottes
de Bush et du congres americain au moment meme ou le
vent politique aux usa a deja radicalement change.

Je n’ai pas vu cela comme çà. Je crois que le discours de Sarkozy devant le congrès le démontre clairement d’ailleurs. Il a dit ce qu’il fallait dire et n’a pas léché les bottes de quiconque. Il a voulu renouer avec les Américains, pas avec Bush, car cela est important pour l’économie française. Tourisme, vins, produits de luxe et autres exportations sont essentiels pour l’économie française. D’ailleurs depuis la visite de Sarkozy aux USA, des changements importants se dessinent chez l’américain moyen dans sa perception de la France. Elle devient positive et cela ne peut qu’aider les producteurs français. Quant à Brown, Blair ou Merkel, je dirais «adieu veau, vaches cochons, couvées…», je ne crois pas que Sarkozy ait bougé ou dit quoi que ce soit à cause d’eux. Son objectif est la croissance de l’économie française et c’est la croissance qui le motive.

Quel sera la position de Sarkozy aux usa apres les
prochaines elections presidentielles dans ce pays en
novembre 2008. Quelle type d’hattitude politique
Sarkozy epousera quand un nouveau president americain,
qui sera tres probablement democratique, sera inogure
en janvier 2009.

Il tiendra le même discours et sera reçu aussi courtoisement. Sarkozy comprend que la France doit vivre avec tout le monde mais doit aussi maintenir une ligne de pensée qui correspond à ses objectifs de droits de l’homme…Il sait bien exprimer les nuances de ses politiques et de ses actions.

Mais meme a court terme, au moment ou il fait tout
pour plaire a bush, Sarkozy n’a rien trouve de mieux a
faire que d’annoncer que l’integration de la turquie
dans une europe chretienne sera inacceptable pour la
france chretienne.ET au revoir a 50 annees d’efforts
du gaulisme pour garder une bonne entente avec les
arabes et le monde musulmans en general. Ssarkozy a
oublie que c’est grace a la politique pro-arabe, au
moyen orient de de gaule que la france a pu lutter
contre l’hegemonie americaine depuis le retour de de
Gaule au pouvoir en 1958.

Sur ce point je suis en accord avec toi. Je crois que la Turquie est un grand pays et qu’il serait positif qu’il fasse partie de la Communauté européenne. Sarkozy et son gouvernement ont leurs idées mais je crois, qu’après toutes les discussions et négociations des 20 prochaines années, que la Turquie joindra finalement l’Europe. Je ne crois pas que Sarkozy ait une politique anti-arabe, et cela est démontré par son projet d’une union méditerranéenne. Il est pratico-pratique et je n’ai entendu aucun faux son de cloche en rapport avec cette proposition, au contraire même.

Pour ce qui est de ses ambitions de reformes
necessaires pour que la france puisse une fois de plus
relever le defit de la concurence international j’ai
bien peur que ce sera en fait son veritable talon
d’achile. Je sais qu’il est ne citoyen francais, mais
j’ai vraiment l’impression que je connais la societe
francaise mieux que lui aujourd’hui.DEpuis
pratiquement l’epoque d’Henri 4, la france a toujours
compte sur l’etat pour regler les problemes sociaux
economiques de ce pays.Tout d’un coup Sarkozy pense
pouvoir jouer avec les francais comme s’ils etaient
anglais ou americains. C[‘est la sa grande erreur a
mon avis. Remettre en cause tout le filet social que
les francais ont construit depuis des siecles
subitement sans meme considerer le poids specifiques
des syndicats est a mon avis un grand clou dans son
cercueuil politique dans les annees a venir.

L’avenir le dira. Voici ce que j’écrivais dans mon blog d’hier:

«Il est clair pour des étrangers comme moi, que la France ne peut plus supporter le pénible «mal français» qu’est cette propension d’un groupe important de français fatalistes à se plaindre de l’État qui les protège, à combattre le changement, à manifester pour tout et rien même sans raison logique, à broyer du noir, à oublier le civisme, à ruiner la jeunesse par l’endettement et à compter sur d’autres (ceux qui bossent, qui risquent et qui ont de l’espoir) pour assurer les revenus de l’État».

Le monde a changé et changera encore dans les années qui suivent. Je ressens dans le milieu où je vis en France que de plus en plus de Français le reconnaissent. De jeunes entrepreneurs français que j’ai rencontrés dans mes voyages et mes visites en France partagent l’idée que leur pays doit se ressaisir et qu’il le fera. Il n’y a pas d’autre issu pour lui, disent-ils. Quant aux syndicats, ils en reconnaissent l’importance, comme moi d’ailleurs, mais ils réclament qu’ils soient responsables dans leurs attitudes et leurs actions envers l’intérêt supérieur de la nation, le gouvernement et les entreprises.

Il estvrai que dans un regime presidentiel comme celui de la
france il serait tres difficile de lutter contre les
lubies de cet individu illuminte, mais je sais qu’il
finira pour se recrocviller dans sa coque en moins
d’une annee.

Ça c’est, comme dirait mes amis américains, du «wishfull thinking».

Il ne fait pas de doute que la france,
tout comme tous les pays riches ont besoin de revoir
le role de l’etat dans l’economie nationale face a
cette globalisation qui a ete apres tout imposee au
reste du monde par les pays riches depuis au moins 30
ans. Lutter contre l’emmergeance d’une chine ou d’une
inde qui peut offrir ses services a des couts que les
societes riches ne peuvent pas accepter sera difficile
sinon impossible, mais les solutions a la Thacher ne
seront certainement pas acceptables pour les francais
en particulier.

C’est facile de taxer les efforts de Sarkozy de thatchérisme. Je vois beaucoup, ces jours-ci, cette analogie dans les journaux français. C’est injuste et faux. Il y a dans l’approche sarkoziste du pragmatisme, du réalisme, de la vision et de l’effort. Tout cela sont les qualités essentielles pour réussir ce que plusieurs qualifient de l’impossible. Je crois que Sarkozy a raison et qu’il va atteindre ses objectifs. Ah ! il va se casser la pipe plusieurs fois, il va faire des erreurs, il va glisser sur des pelures de bananes, c’est normal. Ce ne le serait pas si cela n’arriverait pas. Mais dans son ensemble, «the big picture», il va mettre la France sur de bonnes voies et marquera sa destinée. Je serai fort déçu si cela n’arrive pas à cause des Français qui auront hésité à le suivre.

Pour conclure je pense que les seuls vrais amis que la
france avait pendant plus de 30 ans, a savoir les
arabes, ne seront plus les amis de la france avec un
president francais comme Sarkozy. La xenophobie qui
sort de tous les pores de Sarkozy et surtout la haine
des arabes en particulier qui est tres apparentes chez
Sarkozy n’augure pas de bons moments pour la france
dans les annees a venir.

Je ne sais quoi dire face à ce dernier paragraphe sauf que d’affirmer que je ne vois pas cette xénophobie et cette haine dont tu parles.

Ă€ bientĂ´t

Claude