Le 22 février 2008


Cette conversation traite de la construction de lieux de cultes de toutes les religions en Occident et dans les pays arabes.

Le 22 février 2008

Mon cher ami,

Mansour: Toutes mes felicitations pour ton dernier blog
concernant la fin du pouvoir de Fidel Castro. Je suis
pratiquement entierment d’accord avec ton evaluation
des 50 annees de pouvoir de Fidel Castro. Il a
transforme une ile esclave de l’imperialisme le plus
abject des usa en particulier en une societe qui n’a a
envier aux societes les plus riches de ce monde dans
le domaine de l’education, la sante et la justice
sociale. Mais il a aussi malheureusement empeche ce
peuple extraordinaire de s’epanouir culturellement et
politiquement. Je crois franchement que tout ce qui
manque a Cuba aujourd’hui est un certain niveau de
liberte d’expression sans pour autant mettre en cause
les acquis sociaux incontestables de cuba de castro.
Raoul Castro aura a choisir en fait la voie de la
russie apres la chute de l’union sovietique ou de la
chine post-Mao. Si Cuba choisi la voie de la russie,
les americains et surtout les emigres cubains de miami
se frotteront les mains et le peuple cubain se
retrouvera rapidement dans la meme situation ou il
etait durant le regime de batista. Mais si cuba
choisit la voie plus soupple de la chine je pense que
cuba deviendra non seulement un exemple pour le reste
de l’amerique latine mais sera difficile aux foux de
washington de realiser leur mettre a genoux ce peuple
courageux de tous les temps.

Claude : Merci. J’ai oublié de parler de l’exemple exécrable de la Russie. C’est un choix que les Cubains ne doivent pas prendre. Je suis en accord avec toi sur les conséquences néfastes d’une telle solution.

Mansour: Dernierement j’etais dans une soiree avec quelques
algeriens et tunisiens. Durant cette soiree le sujet
de liberte de la religion a travers le monde arabe a
surgit. Et pendant des heures nous avons discute le
probleme des minorites religieuses dans ces pays mais
ce qui avait attire mon attention c’etait le probleme
de la liberte religieuse dans les pays occidentaux qui
pretendent defendre ce principe universel.

Claude : Généralement, les occidentaux n’empêchent aucun individu de pratiquer sa religion. Au Canada, on retrouve toutes les religions. À Montréal, suite à l’immigration grandissante de musulmans, dont un très grand nombre d’Algériens, les mosquées pullulent. Certains ont même acheté des églises catholiques qui ne sont plus fréquentés à cause de la baisse de ferveur des membres de cette religion. Il y a quelques exceptions, mais ce n’est pas la règle.

Mansour: Il ne fait pas de doute que les chretiens et surtout
les judaistes ont des difficultes a travers tout le
monde arabe.Et cette image est grandement renforcee
par la presse occidentale tous les jours que le bon
dieu fait.

Claude: Que l’image soit renforcée ou non, il est vrai que les religions autres que la religion musulmane ont beaucoup de difficultés à s’implanter dans les pays musulmans et cela n’est pas depuis les récentes années. Ma première visite en pays arabe fut en 1963, et c’est là que j’ai compris qu’il y avait une grande discrimination envers ceux qui pratiquaient une religion différente de la musulmane.

Mansour: Je t’avoue que je n’ai vraiment pas ete concerne
tellement par ce probleme, mais apres cette soiree
j’ai commene a reflechir a ce sujet qui est tout de
meme tres important du moins du point de vue de la
liberte individuelle a travers le monde entier. ET
voila mes dernieres reflexions a ce sujet.
Il ne fait pas de doute que les constitutions de tous
les pays arabes doivent absolument interdire
l’exclusion de tout citoyen arabe au postes les plus
eleves des nations arabes. Actuellement je crois que
toutes les constitutions arabes interdisent a tout
chretien ou judaiste d’aspirer a la presidence ou au
poste de chef de gouvernement des pays arabes. Cette
close est diametralement opposee a la definition meme
de la citoyennete dans ces pays. Comment reconnaitre
un chretien ou un judaiste comme citoyen et lui
interdire d’avoir acces aux plus haut pouvoir de ces
pays.Un citoyen est entier ou inexistant. Il n’y a pas
de positions intermediaires.

Claude: Je suis heureux que tu reconnaisses qu’il y a cette discrimination contre les citoyens non arabes dans ces pays. C’est inacceptable car comme tu dis si bien, on est citoyen ou on ne l’est pas. Et il me semble que cette discrimination n’existe dans les pays arabes. On ne la retrouve pas en Afrique ni en Asie. Donc ce n’est pas la religion musulmane qui prêche cette discrimination mais elle vient du monde arabe lui-même.

Mansour: Mais je ne crois pas que
les pays arabes sont les seuls a exclure pour des
raisons religieuses quelqu’un aux hauts postes de
l’etat. Il faut voire les constitutions de certain
pays de l’europe nordique ( qui sont entre parenthese
tres democratiques par ailleur).On se souviens aussi
de la campagne presidentielle de john Kennedy aux usa
en 1960, je crois, ou les republicains ont denonce la
candidature de Kennedy tout simplement par ce qu’il
etait catholique.

Claude: La différence est que ce ne sont pas les constitutions des pays qui obligent ces discriminations mais les caprices des habitants de ces pays. Tu sais fort bien que ce n’est pas la constitution américaine qui défendait à un catholique d’avoir accès à la présidence mais les préjugés d’un grand nombre d’Américains protestants. La preuve, JFK fut élu. Il est de même pour les noirs ou les femmes et il semble bien que cette année une autre barrière tombera.

Mansour: Mais ce qui avait vraiment attire mon attention durant
cette discussion c’est le probleme de la liberte
d’edification de lieux religieux dans les pays arabes
. Un de mes plus proches amis accusait les pays arabes
de ne pas permettre aux autres disciples religieux
d’edifier de nouveaux lieux de prieres dans ces pays.
D’autres lui ont repondu que tant que les pays
chretiens comme la france, la hollande ou les usa
mettent toutes sortes de battons dans les roues des
associations musulmanes pour les empecher d’ouvrir des
mosquees dans ces pays il ne voient pas pourquoi les
pays arabes donneront les avantages aux chretiens et
les judaistes qu’ils refusent de donner aux musulmans
a travers le monde occidental.A Lyon par exemple il
parait que pres de 300 000 musulmans ont ete empeche
de batir une mosquee tout simplement parceque cet
edifice allait creer des difficultes culturelles au
reste de la societe chretienne. Il en est de meme en
hollande et surtout aux usa ou tous les jours les
permis de construction demandes par des associations
musulmanes sont immediatement rejetees pour une raison
ou une autre.

Claude: Je reconnais qu’il y a de la résistance dans certains milieux de certains pays contre l’érection de mosquée. Mais c’est loin d’être général en Occident. Comme je te disais plutôt à Montréal on ne cesse d’ouvrir des mosquées. Dire qu’en pays arabe on libérera les autres religions en leur permettant de se construire de lieux de culte seulement si l’occident fait de même est une position intellectuellement malhonnête. On ne peut comparer les deux situations. De plus, j’ai toujours appris que c’est par l’exemple que l’on peut obtenir ce que l’on veut. L’exemple des pays arabes sure ce sujet depuis des siècles n’est pas très impressionnant.

Mansour: Mais ce qui m’intrigue le plus a ce
sujet c’est tout de meme que les populations
chretiennes ou judaistes a travers le monde musulman
ne fait que diminuer et qu’une grande partie du
patrimoine religieux reste vide. J’en connais un bout
à ce sujet. La population chrétienne en Algérie par
exemple qui était plus d’Un million en 1960 est
aujourd’hui réduite a quelques milliers au grand
maximum. Toutes les eglises et cinagogues a algers
vident. Mais on parle tout de meme de l’intolerance
religieuse de l’algerie vis a vis des chertiens en
particilier tout simplement parce que certaines sectes
chretiennes ont voulu ouvrir des eglises en grande
kabylie, sous l’impulsion du gouvernement francais et
de l’eglise de rome.

Claude: 1960, c’est avant l’indépendance et l’exode des français catholiques. Ce n’est pas, je crois, un bon exemple. En France, actuellement, le nombre d’églises n’a pas changé et je remarque que même si la participation aux messes et aux offices religieux a diminué considérablement à cause de la baisse de dévotion des paroissiens, il ya toujours les funérailles, les baptêmes et une ou deux messes le dimanche. Dans mon village de Rochefort du Gard, l’église est toujours pleine pour ces évènements religieux.

Mansour: Mais le probleme de la liberte de
la religion n’est pas limite aux pays arabes,il se
retrouve tout comme par hasard dans tous les pays ou
le monde occidental essaye d’affaiblir d’une maniere
ou d’une autre. La russie tout comme la chine sont
tous les jours denonces a travers les masses medias
occidentales d’intolerence religieuse sans parler des
tactiques utilisees par les missionnaires chretiens
envoyes et finances sournoisements par ce monde qui
preche la liberte des nations.

Claude: Les missionnaires n’allaient pas seulement dans les pays étrangers pour évangéliser les autochtones (ce qui à mon point de vue n’est important) mais aussi et surtout leur apporter des moyens pour leur éducation, leur santé et leur mode de vie. J’ai visité en Afrique quelques missions et j’ai vu l’importance de la présence de ces missionnaires pour le bien-être de ceux qu’ils touchent. Quant à la difficulté rencontrée en Algérie par des chrétiens pour se donner de centres de culte, je crois que tu ne peux défendre cette attitude.

Mansour: En conclusion je crois que si il y a une culture qui
utilise la religion comme instrument politique c’est
bien le monde occidental en general. Ce soir meme j’ai
vu une conference sur la station de television
publique americaine organisee par « US Commission on
International Religious Friedom ».Tous les membres de
cette commission ont voulu faire dire aux experts
invites que le grand danger pour toute la civilisation
occidentale etait l’islam en general et surtout le
regime islamiste de l’iran. Malgre tous les arguments
presentes par ces experts americain de la revolution
iranienne les memes membres de cette commission
revenaient constamment pour remettre en cause les
analyses de ces experts. Mais apparamment nous
n’arriverons jamais a nous debarrasser des guerres de
religion
.

Claude: Il y a des exceptions à toute règle. En général, les Américains, les Canadiens, les Européens etc… ne s’opposent pas à l’Islam mais aux islamistes tout comme les Pakistanais qui viennent de défaire aux bureaux de votation les partis représentants les mouvements religieux extrémistes. On a vu ce qu’a souffert l’Algérie, et c’est pourquoi j’ai toujours affirmé que le refus par l’armée algérienne et de gens comme toi, de reconnaître l’élection du FIS fut une grave erreur. Depuis 1991, il y aurait eu d’autres élections et le FIS serait depuis longtemps passé aux oubliettes. Il ne pouvait administré et réglé les problèmes des gens. En les emprisonnant, on a bafoué la démocratie algérienne et déclenché les massacres de plus de 200,000 algériens. Les Pakistanais viennent de donner aux Algériens une belle leçon de démocratie. Ce n’est pas une question de guerre de religion même si celle-ci excite beaucoup les sens.

À bientôt

Claude