le 28 février 2005


Cette conversation porte sur la récente élection irakienne, sur la prolifération des armes atomiques en Corée du Nord et en Iran et l’importance d’une constitution pour l’Irak et l’Algérie.

le 28 février 2005

Bonjour Mansour

Il semble que tu sois trop occupé pour m’écrire. C’est triste parce que je manque tes opinions en rapport avec les actualités politiques américaines. Aujourd’hui, nous venons d’apprendre le résultat des élections irakiennes et j’aimerais bien avoir tes opinions sur ce résultat et tes prévisions sur ce qui peut subvenir dans les mois prochains. Il me semble, de toute évidence, que les Chiites seront au pouvoir mais quel pouvoir? Serons-nous témoins de la mise sur pied d’un gouvernement laïc, ou d’un gouvernement islamiste? Quel sera le rôle réel des Kurdes? Pourront-ils avoir suffisamment de pouvoir pour que la population Kurdes accepte de vivre dans ce pays et oublie ses rêves d’indépendance? Les sunnites, qui sont minoritaires dans ce pays, accepteront-ils ce nouveau statut pour eux dans le nouveau gouvernement ou celui à venir? Eux qui sont les intelligents et les «do-ers » de ce pays sauront-ils se rallier dans l’intérêt du pays (sic) puisqu’ils ont toujours dirigés et en sont probablement les plus capables? Ne prépareront-ils pas une révolte pour renverser à un moment donné le nouveau gouvernement qui sera mis en place et cela dès le départ des américains? Que feront les américains, si le gouvernement devient islamiste? Quel sera leur influence réelle dans le prochain gouvernement chiite? Et les terroristes, arrêteront-ils leur actions meurtrières si un nouveau gouvernement à majorité chiite est au pouvoir? Voilà une série de questions que je me pose et auxquelles je pourrais en ajouter un grand nombre. Toi, qui voit beaucoup plus clair que moi dans ce puzzle, pourrais-tu éclairer ma lanterne?

Par ailleurs, il y a la prolifération des armes nucléaires. Korée du nord, Iran, et autres. Qu’en penses-tu? Où allons-nous? Si ces pays que je viens de mentionner ont la bombe pourquoi d’autres ne l’auraient-ils pas? Et titi dans tout cela que fera-t-il? Lui et sa politique de défiance ne semble-t-il pas plus petit que jamais? Je crois que l’on voit bien maintenant sa fpetitesse et son hypocrisie. Maintenant, pour lui, c’est la communauté internationale qui compte. Alors qu’avant l’Irak, il la mettait de côté en répétant qu’elle n’est pas la volonté defaire face aux problèmes de la planète, le voilà qu’il répète, jour par jour, que les pays gamins ne la respectent pas et devront en subir les foudres.

Comme tu vois, depuis notre dernière conversation électronique, au lendemain des élections américaines, beaucoup de choses s’ajoutent à nos préoccupations d’alors.

J’espère que tu me feras l’honneur de tes commentaires.

(commentaire d’Ali, frère de Mansour en l’absence de de dernier)

Puisque tu me rends destinataire de ton courier pour Mansour et que tu te plains que celui ci ne reponde pas, je vais m’evertuer a repondre a sa place puisuqe nous avons presque les meme idees et la meme vision des choses de la politique nationale ou mondiale,ce qui est normal puisuque nous avons le meme parcourc et surtout la meme culture de base.Nous nous ditingons un peu par sa formation americaine et la mienne germanique ,mais ce qui nous a faconnes tous les deux et marques d´une facon indeliblie ,c’est bien la formation cartesienne francaise et l’esprit rebel de la revolution francaise.

Pour ce qui est de l´Irak, je pense que les americains se sont terriblement trompes dans leur comptes et leur intervention militaire injuste fera de ce pays un ennemi jure des USA.,mais cette guerre sera salutaire pour le peuple irakien parce qu´elle lui aura permis de se debarrasser d´un dictateur pire que Hitler.Il y a donc une justice divine puisque ni Bush ni Saddam ne sortirons vainqueurs de cette aventure etque le grand gagnant sera probablement le peuple Irakien.Pour ce qui est des elections,je trouve personnellement qu ´elles ne pouvaient mieux se derouler ,puisuque les grands gagnants sont les opprimes a savoir les cheites et les curdes et il est connu que les opprimes ne se vengent pas ,ou rarement.Je pense que la nouvelle composition du parlement irakien va donner une bonne constitution et un bon gouvermenent qui va oeuvrer pour la construction du pays et surtout pour sa liberation des troupes americaines., que les cheites demandent deja.Si les irakiens sont intelligents comme les allemands ils pourront edifier un Etat democratique et prospere comme lÁllemagne actuelle qui est le meilleur pays europeen au plan politiqueet ´economique.Cela bien entendu si l´atavisme destructeurarabe ne l´emporte pas de nouveau comme dans le reste des pays arabes.L´algerie avait les memes chances de developpement democratique a l´independance ,mais la culture arabe de son peuple l´a pousee vers la derive que nous connaissons.Pour une fois que nous avonspermis au peuple algerien de voter democratqiuement ,il a plebicite les integristes islamqiues.On peut alors se demander sincerement que peut on faire avec les arabes pour les pousser vers le progres.C´est une question que je te pose sous forme de colle ,peux tu me repondre.Mansour n´en est pas capable ,moi non plus. Amicalement Ali

La chose la plus importante pour un pays est sa constitution et le respect de cette constitution. Celle-ci doit assurer les droits des citoyens, une justice égale pour tous, les protéger et définir la voie de l’avenir de la nation. Elle est donc très importante et, à mon avis, doit être écrite par les «états généraux» de la nation réunis en assemblée constituante.

En Irak, les nouveaux élus ne sont pas ceux qui peuvent écrire la meilleure constitution pour ce pays. Leurs intérêts politiques et autres, personnels ou régionaux, sont des obstacles à l’écriture d’un tel document. Et avec la pression américaine, qui sait qu’elles ententes seront faites….

Cette assemblée constituante devrait être totalement indépendante de forces extérieures et comprendre, en plus des nouveaux élus: des intellectuels, des représentants de ceux qui ne sont pas élus, des femmes, des hommes d’affaires, des universitaires, des religieux, et d’autres personnes compétentes, représentatives et capables de mettre l’intérêt de la nation au-dessus de tout. La nouvelle constitution qui émergerait de cette assemblée devrait être approuvée dans un vrai référendum où toutes les opinions pourront être exprimées librement afin que le peuple soit bien renseigné. Une fois adoptée, elle devrait ne pouvoir être modifiée que très difficilement (par exemple, un vote de plus de 90% au futur parlement confirmé par un référendum national où un vote de plus de 66% serait requis) afin qu’elle demeure intacte et que les citoyens soient protégés des manipulateurs. Les citoyens et leur armée seront les protecteurs de la constitution (le rôle de l’armée ayant été défini clairement dans le nouveau document comme étant, entre autres, apolitique).

Une fois le mode électoral précisé, une élection générale pourrait avoir lieu. Les élus siègeront au nouveau parlement et le parti majoritaire deviendra le gouvernement. Si, par exemple, les islamistes intégristes ont la faveur populaire majoritaire dans le pays, ils deviendront le gouvernement. Mais ils devront gouverner selon la Constitution. Si elle préconise la séparation de l’état et de la religion, ils devront agir ainsi. Si le Coran est la base politique sur laquelle la constitution a été écrite, d’autres gouvernements non intégristes devront en tenir compte. Des élections à périodes prédéterminées par la constitution devront avoir lieu et le peuple décidera alors si le gouvernement sortant mérite son appui à nouveau ou non.

Il me semble clair qu’une telle constitution n’existe pas en Algérie car l’élection des intégristes islamistes aurait eue lieu puisqu’ils avaient la majorité. L’armée n’aurait pu intervenir. Si les intégristes, une fois au pouvoir, avaient agi à l’encontre de la constitution, l’armée aurait été en droit de réagir et rétablir la situation. Mais s’ils l’avaient respectée, je crois que les Algériens auraient pu alors juger leur gouvernement. S’il n’avait pas fait un bon travail, montré une incompétence pour gouverner, laissé une situation économique se détériorer et un chômage grandissant, il est possible que le peuple algérien les aurait chassés et remplacés par un autre parti. C’est le jeu de la démocratie qui décide qui gouverne. Les élus doivent gouverner en respectant la constitution car elle est la seule garante du bon ordre dans le pays et de la continuation du progrès.

L’Algérie souffre depuis si longtemps. Si, il y a quelques décades, les Algériens se seraient donné une bonne constitution, le pays serait sûrement mieux aujourd’hui. Peut-être que la solution de l’avenir réside dans une nouvelle constitution qui serait préparée par une vraie assemblée constituante représentative des forces de la nation et respectant les critères que je mentionnais précédemment. Sinon, l’avenir sera ce que le passé a été.

A mon avis il faut faire confiance à la démocratie. Elle a démontré qu’elle sait bien faire les choses. Mais elle n’est pas pressée et demande beaucoup de temps. Beaucoup d’années….

Au moment de la publication de son livre Mme Witman
avait le tour des chaines de television americaine. Il
est vrai qu’elle S’est toujours presente comme une
republicaine tres liberale, et pour cause ( autrement
elle n’aurait jamais ete elue comme gouverneur de
New-Jersey). Son passage a la maison blanche n’a pas
tres brillant. En fait elle n’a brille que par son
silence et son effacement concernant les problemes de
l’environement.Mais a son credit tout de meme c’est
qu’elle a tout de meme demissionne en moins de 2 ans,
ce qui prouve qu’elle avait quelques principes moraux
qui la mettait en conflit constamment avec son chef.
Pour ce qui est des soit disant republicains liberaux
je crois qu’ils ont totalement disparu depuis la
disparition de l’ex gouverneur de new york, Rockfeller
et du maire de new york Linsey ( je ne souviens pas de
son nom).
Tant que les democrates se font battre a toutes les
elections aussi bien au niveau national, ou au niveau
des etats ou meme au niveau local, les soit disant
republicains liberaux n’ont aucune chance a reprendre
la direction de ce parti qui bien entre les mains de
l’extreme droite fondamentaliste americaine.

Il s’agit de Nelson Rockefeller et John Lindsay.

Il est vrai que l’aile libérale des républicains semble complètement disparue. Ceux qui restent ont peur d’indiquer leurvues de crainte de voir l’aile droite du parti les affubler de tous les noms. Pauvre parti ! Heureusement que l’électorat est divisé à 50/50. Ce qui indique qu’il est toujours possible pour les démocrates de revenir car il ne s’agit que de quelques millions de votes à changer lors d’une élection. Hillary pourrait être la candidate idéale.

Je crois que les sottises que disent les républicains de droite et leurs positions exagérées pour défendre des positions souventes foisindéfendables vont à la longue miner leur crédibilité. Il est possible qu’il ait atteint le sommet de leur popularité et que le peuple voit clair petit à petit. Le temps le dira. Là comme ailleurs je crois en l’effet balancier.

Je suis heureux de constater que tu reprends la plume. Finalement, tu as changé de serveur etnous pourronscontinuer nos échanges.

Que penses-tu de la position de Mubarak qui annonce un changement constitutionnel pourdonner à l’Égypte une élection présidentielle au suffrage universel. Cette décision rejoint nos conversations d’ily a quelques années alors que nous déplorions les gouvernements fantoches qui dirigeaient les pays arabes. Il semble, enfin, y avoir une nouvelle façon de voir qui permettra au peuple Égyptien de vivre un peu de démocratie. Est-ce à cause de l’exemple de l’Irak?Est-ce suite auxpressions detiti? Est-ce à cause des islamistesqui finalementgagnentce qu’ils voulaient: la possibilité de prendre le pouvoir et imposer la loi du Coran?Est-ce simplement l’évolution de choses? J’aimerais bien connaître ton opinion sur toute cette question etl’évolution de cette approche dans les paysarabes.

Salutations à Sharon.

 

Claude

 

Pas de commentaire

Ajoutez un commentaire