Le 28 novembre 2008


Cette conversation porte sur les financement par l’État des activités des partis politique ou par le privé sans aide gouvernementale. De plus l’attaque sur Bombay (Mumbai) par des groupes de terroristes est analysée.

Le 28 novembre 2008

Mansour: Mon cher ami Claude,

Tout d’abord je profite de cette occasion pour présenter a toi et ta famille mes meilleurs voeux pour la Thanksgiving, qui comme tu sais est une fete nationale aux usa. Et durant ce jour de pardon je ne veux surtout pas me rappeler l’histoire des pauvres indiens americains, qui apparemment avaient après tout sauvé les premiers pèlerins anglais durant tout le premier hiver de leur arrivée dans ce continent.

Je commence a croire que tu dois avoir un 6me sens politique quand il s’agit d’evaluer les hommes politiques du monde occidental au moins. Je me souviens un peu de tes commentaires concernant le candidat socialiste francais aux dernieres elections presidentielles. Et l’histoire t’a donne entierement raison. Mon penchant socialiste m’avait empeche de voire que le peuple francais ne pouvait en aucune maniere voter pour une candidate comme la socialiste. Mieux encore toutes mes apprehension concernant la victoire de Sarkozy se sont averees eronees. Sarkozy se comporte comme un veritable chef d’etat, meme quand il fait des pas etranges dans ses positions internationales. En tous les cas il gere la france beaucoup mieux que si un socialiste le faisait aujourd’hui avec la mouvance sociale democratique a travers toute l’europe .

Il en est de meme de ton analyse des elections presidentielles americaines. J’etais pour Hillary Clinton et tu continuais a me dire que BArak Obama etait le mieux place pour redonner une autre image de ce pays a travers le monde. Et tu as eu raison une fois de plus.

La gestion de sa campagne electorale aussi bien que sa preparation a prendre le pouvoir le 20 janvier ne peuvent qu’impressionner meme les plus dures reactionnaires americains.Meme les republicains qui n’arrivent pas a comprendre la victoire eclatante de ce noir americ ain, n’arretent pas de le feliciter pour son approche concernant la preparation de son equipe gouvernementale. L’equipe economique qu’il a deja annonce est absolument extraordinaire. Non seulement il a reussi a proposer des chefs du tresor et du conseil economique formidable mais il a meme introduit une nouvelle structure que je trouve revolutionnaire en proposant un conseil economique independant dirige par Paul Volker.

La semaine prochaine BArak Obama va certainement annoncer son equipe pour faire face aux problèmes de securite et de la diplomatie des usa. Une fois de plus, du moins si on croit les leeks informels de l’equipe d’obama nous allons avoir Hillary Clinton comme chef de la diplomatie americaine. Il va garder apparemment le chef du pentagon et il va designer un chef du conseil de securite qui est tres respecte a travers tous les courants politiques de ce pays.

Claude: Tu es un grand homme ! Tu sais reconnaître tes erreurs. 🙂

Je n’ai pas beaucoup de mérite quant à mes prévisions politiques car je ne fie qu’à mon instinct. Il est vrai que j’ai acquis beaucoup d’expérience dans l’organisation politique suite à mon implication active dans la politique canadienne durant 25 ans. Je me rends compte que c’est partout pareil car les réactions des électeurs est toujours la même.

Je ne sais pas si tu as lu aujourd’hui la dernière position du PM canadien Harper qui pour contrer la crise économique mondiale et ses répercussions sur le Canada a opté pour la réduction des dépenses, Il veut le diminuer de 15 milliards de $ les dépenses en 5 ans. Et parmi ces coupures, il y a celle du financement des partis politiques fédéraux. Il y a à peine 4 ans, le PM Martin avait implanté sur le niveau national un nouveau système pour le financement des partis politiques. Avant, c’était un free-for-all et chaque contributeur pouvait donner le montant qu’il voulait à un parti. Plusieurs contribuaient des montants allant de 75,000$ à 100,000$. Évidemment un contributeur donnant de tels montants s’attendaient à un retour et le politicien ét ait attaché sans le savoir. Martin limita le montant de contribution à $3,000 et fit voter une loi par laquelle le Canada devait remettre à chaque parti politique un montant de 1,85$ par électeur ayant voté pour lui à la dernière élection afin de compenser pour le manque de revenu mais surtout pour assurer la diminution de l’influence des contributeurs. C’était une politique d’avant-garde pour le Canada qui imitait celle du Québec qui a implanté un tel système il y a déjà plus de 25 ans.

Cela faisait l’affaire du parti progressiste-conservateur car nous avions monté un système de contribution individuelle par les citoyens et après plus de vingt ans , notre liste avait atteint un nombre de contributeurs impressionnants qui contribuaient de petits montants mais dont le total était une grosse somme. C’est ce qu’à fait Obama durant la dernière élection américaine. J’étais alors VP du Fonds PC canadien qui récoltait ces montants pour mon parti. Je suis donc au fait de cette entreprise. Le parti libéral canadien par contre n’avait pas un tel système. L’aide gouvernementale était donc essentiel pour eux comme elle l’était pour les autres partis sauf le PC.

Harper vient de décider d’éliminer la contribution de 1,85$ par électeur prétextant qu’il faut se serrer la ceinture à cause de la crise économique. Il mêle A 9conomie et démocratie. La contribution gouvernementale aux partis assure une meilleure démocratie car elle permet à l’opposition de mieux s’organiser. L’éliminer favorisera la tricherie car les partis doivent vivre. De plus, la décision d’Harper est totalement politique et mesquine puisque le PC a un surplus de fonds et son système de collection est en place. Les autres partis sont en dette suite à la récente élection. À mon avis, c’est un coup en bas de la ceinture. La démocratie canadienne a besoin de partis bien financés afin que le pouvoir ou l’opposition puissent faire valoir leurs idées. En ce temps de crise économique, il faut faire la part des choses. L’aide aux partis est un nécessité démocratique. Harper est un petit politicien qui fait tout pour réduire ses adversaires et profite honteusement de la crise économique mondiale pour chercher à s’installer plus fermement au pouvoir. J’ai honte d’être conservateur.

A mon avis le genie de Barak Obama est justement sa reussite a detruire le mite americain que seules les riches etaient interesses a financer les campagnes electorales. Avec sa mobilisation de millions d’americains pas tellement riches il a reussi a depasser l’appareil republicain de mobilisation des fonds qui avant Barak Obama surpassait constamment les efforts democratiques par plus de 50% a chaque campagne electorale nationale depuis de decenies. Et cette domonstration devrait aussi s’appliquer au canada et meme au reste des democraties occidentales. Les dirigeants socio democrates de toutes ces democraties devraient investir un peu de leur temps a se reconnecter avec le grand public qu’ils ont tendance a oublier constamment. Hillary Clinton avait au depart des primaires tout l’appareil du parti democratique americain, et pourtant BArak a reussi a mobiliser les masses americaines, laissees pour compte, et mobiliser plus de fonds financiers que Hillary. Il a executer la meme strategie face a Mc Cain et une fois de plus il a completement enceveli son adversaire politique, du moins financierement.


Je suis d’accord avec toi que les dernieres decisions de Harper sont vraiment a l’image de Bush. Mais compte tenu des reussites d’Obama je me demande si les socio democrates canadiens n’ont pas les memes chances de mobilisation des masses populaires canadiennes et mettre en echec les intentions de Harper.

Je presume que tu suis de tres pret les evenements a Mumbai. Pour ce qui me concerne j e suis vraiment devaste par les intentions de toutes les masses medias occidentales qui essaient a tout prix lier ces attaques au conflit entre le Pakistan et l’inde, meme quand elles se defendent vigoureusement de ces intentions. A mon avis les attaques de Mumbai sont etroitement liees au probleme du Cashmir. Il ne fait pas de doute pour moi, du moins que certaines forces de securite du pakistan sont liees a ces attaques. Je ne vois pas comment un mouvement completement inconnu il y a a peine une semaine puisse organiser de telles attaques. Mais je suis absolument certain que le gouvernement pakistanais n’a absolument rien a avoir avec ces evenements. Le probleme du Cashmir, cree, il ne faut pas l’oublier par les anglais juste avant de quitter l’inde, est a mon avis fait de la meme toile que le probleme isrealo palestinien, cree aussi par les britaniques avant de se retirer du moyen orient apres la deuxieme guerre mondiale. Comme tu vois toute l’humanite continue a subir tous les effets de la domination britanique mondiale pendant plus d’un siecle.

Oui, je suis d’accord qu’Obama a montré le chemin du financement populaire comme l’avait fait auparavant Howard Dean qui a été le premier a vraiment utilisé internet pour récolter des fonds. La réussite financière d’Obama résulte dans le fait que les américains en avaient ras-le-bol de Bush, qu’Obama est un leader charismatique et que la communauté noire l’a appuyé à 98% et est sûrement une très grande partie des petits contributeurs d’Obama. En tout cas, j’en suis un.

Je suis d’accord que les partis politiques doivent s’autofinancer si possible dans le privé à condition qu’un montant maximum soit fixé à un niveau pas trop élevé et que l’élu n’ait pas à en tenir compte pour prendre des décisions. Le Québec a été un leader dans le financement d’État pour les activités des partis politiques. Cela a réduit considérablement le patronage qui hantait le passé. Le Canada vient de suivre, il y a peine trois ans.

Mais le parti conservateur qui a jouit de cette méthode de financement depuis maintenant plus de 35 ans ne doit pas être mesquin et tout-à-coup éliminer le financement d’État alors qu’il sait très bien que les partis d’opposition seront étouffés et devront mettre à pied une grande partie de leurs personnel. Il devrait fixer à 5 ans la fin des subsides gouvernementaux et maintenir la limite des dons à $3,000. Ainsi les partis qui vivent de ces subsides auront le temps de s’organiser et de mettre en branle le financement par internet. Mais rien n’est garanti.

Je te donne, comme exemple, les Verts qui cette année reçoivent 1,8 millions de $ de l’État sur la base du nombre de votes qu’ils ont recueillis à l’élection générale. Ils n’ont aucun députés et sans financement je crois qu’il ne pourrait survivre comme parti potable sur la scène fédérale. Je pense qu’ils ne peuvent dans les circonstances actuelles réunir les fonds nécessaires pour entretenir un parti fédéral. Certains diront tant pis. Je dis « prenons garde » car les membres de ce parti sont très utiles à notre société et sont toujours les premiers à défendre les grandes causes qui éventuellement deviennent les programmes politiques des grands partis. C’est donc un couteau à deux tranchants que le financement ou non par l’État et il faut penser à tous les aspects avant de trancher définitivement.

Oui, je suis de près les évènements de Bombay. Comme toi je ne pense pas que ce soit un résultat des mésententes entre le Pakistan et l’Inde. Les dirigeants de ces pays sont trop civilisés pour s’abaisser à de telles tactiques terroristes. De plus, il possède chacun l’arme atomique. Alors vaut mieux être poli l’un avec l’autre. Et comme toi, je ne serais pas surpris que ces évènements soient liés à la dispute du Cashmir. Je suis surpris cependant que tu crois qu’une attaque de cette envergure ne puisse être organisé pas un mouvement inconnu. Pour le 9/11 à New York, les Américains ont été attaqués violemment et avec surprise. Certes, ils connaissaient Al Qaeda mais jamais ils auraient cru qu’un telle dévastation de leur milieu d’affaire soient possible. Aujourd’hui, avec toutes les armes disponibles pour n’importe quel groupe de révolutionnaires, ceux-ci peuvent s’organiser relativement rapidement. De plus, le recrutement semble facile, si on en juge par le nombre grandissant de kamikazes musulmans. Quant à l’influence anglaise dans la source de ces conflits, on peut dire que les pays qu’ils ont occupés, j’allais dire découpés, comme la Palestine, l’Inde et le Pakistan, l’Irak, sont tous des pays où on retrouve aujourd’hui des conflits importants. Y a-t-il un lien entre leur présence passée et les conflits actuels. Probablement. En tout cas, ceux qui voudraient démontrés qu’il n’y en a pas auront de la difficulté à prouver leur point.


À bientôt

Claude