Les Robidoux


Chronique familiale de l’ancĂŞtre d’AndrĂ© Robidou, L’espagnol

Cette gĂ©nĂ©alogie a Ă©tĂ© prĂ©parĂ©e avec la collaboration du gĂ©nĂ©alogiste Jean-Jacques LEBEAU.

L’histoire d’AndrĂ© et de ses descendants a Ă©tĂ© Ă©tablie sur 10 gĂ©nĂ©rations.

On sait peu sur l’ancĂŞtre AndrĂ© Robidou l’Espagnol. Il est le fils de Emmanuel Robidou et Catherine Alve. Et son lieu de naissance est fixĂ© en la paroisse Sainte-Marie Ă  Burgos en Espagne. Bien que nous n’ayons pas une date spĂ©cifique pour sa naissance, il est estimĂ© qu’AndrĂ© est nĂ© un jour de 1640 ou plus tard. Malheureusement, beaucoup de tentatives ont Ă©tĂ© faites pour localiser son rapport de naissance dans Burgos, mais rien n’a Ă©tĂ© trouvĂ© Ă  ce jour.

En 1661, il travaille comme marin à Nantes en Bretagne, Loire-Atlantique, pays de la Loire, France. La même année, il est à La Rochelle en Poitou-Charentes où il entre en contrat avec Antoine Grignon pour le service, comme engagé, du marchand Eustache Lambert, ce qui l’oblige à se rendre en Nouvelle-France, au frais de ce dernier, et y travailler durant trois années. Son bateau « La Marguerite » quitte La Rochelle et atteint l’île de Percé au nord de la péninsule gaspésienne à la fin de l’été.

Durant son mandat de trois ans, il ne pouvait devenir citoyen de la Nouvelle France ni s’engager dans le commerce de la fourrure, ni se marier. Son salaire était fixé à 75 livres duquel on déduisait ses frais de nourriture, de logement et d’habillement. A la fin des trois années, il se réveilla avec sa chemise, un fusil et sa liberté.

En 1664, il reçoit une concession d’une terre en la paroisse Saint-Laurent sur l’île d’Orléans. En mai 1665, il devient marin sur La Galiote dont le port d’attache était à Québec. En juin 1665, il change sa concession pour une terre sur la côte de Lauzon, à Lévis, Nouvelle France.

Le recensement de 1666 de la Nouvelle France, lui donne 26 ans d’âge.

En 1966, André travaille à nouveau pour Eustache Lambert.

Le 13 mai 1666, Jeanne Denote quitte La Rochelle, comme une « fille du roy », Ă  bord le « Saint-Jean-Baptiste » dont le port d’attache Ă©tait Ă  Dieppe, et dĂ©barque Ă  QuĂ©bec en aoĂ»t. Elle rĂ©side au monastère des Ursulines Ă  QuĂ©bec pour une annĂ©e. En 1667, AndrĂ© Robidou dit l’Espagnol rencontre Jeanne baptisĂ©e Ă  Saint-Germain l’Auxerrois, Ă  Paris, France.

Ils s’épousent le 17 juin 1667 Ă  l’église Notre Dame de QuĂ©bec. Le contrat de mariage de Jeanne Denot et AndrĂ© Robidou dit l’Espagnol est signĂ© le 16 mai 1667 par devant Sieur Pierre Duquet de la Chenaye. Ils eurent cinq enfants : Romaine, b. Le 11 juillet, 1669, Marguerite, b. Le 10 novembre, 1671, Jeanne, b. Le 20 septembre, 1673, Guillaume, b. Le 28 novembre, 1675, et Joseph, b. Le 15 janvier, 1678.

Après son mariage, André a installé sa famille à Laprairie en 1671, où il est toujours employé d’Eustache Lambert. Vers le 6 août 1672, André acquiert une propriété sur la côte de la rivière St-Jacques de Laprairie. Le 4 décembre de la même année, il échange sa propriété pour une autre située sur la côte de la tortue à Laprairie. Il vend aussi une propriété qu’il possède dans le village de Laprairie.

Le 8 novembre 1677, la Compagnie de JĂ©sus, seigneur de Laprairie, fit l’inventaire de ses concessions et on y relève celle du 8 dĂ©cembre 1674 Ă  AndrĂ© Robidou dit l’Espagnol situĂ©e sur la cĂ´te St-Lambert de Laprairie.

Les descendants d’AndrĂ© peuvent ĂŞtre retracĂ©s Ă  partir de trois de ses enfants, Jeanne, Guillaume et Joseph. La sĂ©vĂ©ritĂ© de la vie en Nouvelle-France Ă©tait certaine et elle affecta la vie de Jeanne et d’AndrĂ©. En effet, AndrĂ© dĂ©cĂ©da Ă  l’âge de 35 ans, Ă  Laprairie et fut inhumĂ© le 1 avril, 1678 Ă  Notre Dame de MontrĂ©al.

Sa mort est enregistrĂ©e dans le registre de paroisse comme la cinquième entrĂ©e pour l’annĂ©e 1678. Avec aucun recours pour pourvoir Ă  sa famille, Jeanne, l’enfant le plus vieux, Ă©pousa Jacques Suprenant dit Sanssoucy le 16 aoĂ»t 1678.

Tous les Robidoux, sans tenir compte de l’orthographe, sont des descendants d’AndrĂ©, car son nom est unique dans les documents et dossiers de la Nouvelle-France.