L’expo2010


L’expo2010 est une exposition universelle et internationale. La grande ville moderne chinoise Shanghai en est l’hĂ´te, du 1er mai 2010 au 31 octobre 2010. Le Bureau international des expositions (BIE) a choisi cette ville le 3 dĂ©cembre 2002,

Le thème

Le thème de l’exposition est : « Une meilleure ville, une meilleure vie ». Le logo de l’Expo 2010 reprĂ©sente le caractère chinois 世 (Pinyin : shì, Sens : monde) modifiĂ© pour reprĂ©senter trois personnes unies, avec la date 2010. La mascotte Haibao a la forme du caractère äşş qui signifie « ĂŞtre humain » ou « humanitĂ© » (Pinyin : rĂ©n).

Le site

L’exposition se situe entre les ponts Nanpu et Lupu, le long du fleuve Huangpu, dans le centre de Shanghai. Elle couvre un espace de 5,28 km². Avec un budget de 4 milliards $ et entre 70 et 100 millions de visiteurs attendus, elle devient l’exposition universelle la plus importante de l’histoire. L’Expo67 de MontrĂ©al avait atteint 50 millions de visiteurs. Près de 240 pays, provinces chinoises, corporations et organisations internationales sont prĂ©sents Ă  l’Exposition universelle de Shanghai.

Le comité organisateur

L’organisation de l’Expo 2010 est rĂ©gie par le ComitĂ© national d’organisation prĂ©sidĂ© par Wang Qishan, vice-Premier ministre du Conseil des Affaires d’État. Les membres sont: le secrĂ©taire du ComitĂ© du Parti communiste pour la municipalitĂ© de Shanghai, le maire de Shanghai, le prĂ©sident du Conseil chinois pour la promotion du commerce international, le sous-secrĂ©taire gĂ©nĂ©ral du Conseil des Affaires d’État, le vice-ministre du Ministère du Commerce et le ministre-assistant du Ministère des Affaires Étrangères. Ce comitĂ© a coordonnĂ© l’Ă©laboration et la mise en application des lois, règlements, mesures et a pris des dĂ©cisions sur les sujets importants pour la prĂ©paration et la tenue de l’Exposition.

Les infrastructures en construction

Des constructions massives de nouvelles lignes de mĂ©tro ont Ă©tĂ© rĂ©alisĂ©es depuis des annĂ©es pour l’Ă©vènement. Les nouvelles lignes 7, 8 et 13 du mĂ©tro de Shanghai relient directement l’exposition aux autres endroits de la ville. Les lignes existantes 9, 11, 2 et 10 ont Ă©tĂ© modifiĂ©es et allongĂ©es pour l’Ă©vènement.

Les «Zones de meilleure pratique urbaine»

Lorsqu’elle dĂ©posa sa candidature en 2002, la Chine proposa de mettre en place une « Zone de meilleure pratique urbaine ». Cette Zone a pour objectif de prĂ©senter dans un espace concentrĂ© les meilleures pratiques et objets universellement reconnus des villes du monde entier, et Ă©tant susceptibles d’amĂ©liorer la qualitĂ© de la vie urbaine. Cette dĂ©cision s’est manifestĂ©e par la construction du projet Dongtan, une Ă©co-ville qui met en place, grandeur nature, toutes les dernières innovations techniques et urbanistiques.

Les principaux partenaires

Les principaux partenaires de cette exposition sont China Eastern Airlines, China Mobile, China Telecom, Bank of Communications, Shanghai Automotive Industry Corporation, Siemens AG, Coca-Cola, State Grid Corporation, Baosteel et Shanghai Industrial Investment Corporation (SIIC).

Les quelques polémiques

L’une des chansons officielles de l’Expo 2010, «2010 vous accueille» chantĂ©e par Jackie Chan et d’autres chanteurs renommĂ©s s’est avĂ©rĂ©e ĂŞtre un plagiat d’une chanson japonaise sortie en 1997, «Sono mama no kimi de ite(Reste comme tu es)»») de Mayo Okamoto. A posteriori, le bureau d’organisation de l’Expo a demandĂ© Ă l’auteur la permission d’utiliser sa chanson, ce qu’elle a acceptĂ©, moyennant 300 millions de yens (soit 3 millions $.

L’association Free Tibet Campaign demande d’« Ă©viter le pavillon du Tibet » dĂ©clarant : « visiter cette parodie Ă©quivaudrait Ă  approuver tacitement la politique chinoise de dĂ©tentions arbitraires, de tortures, d’enlèvements, de rĂ©Ă©ducation patriotique et d’occupation du Tibet ».

Les pavillons

Les pays ont généralement suivi la consigne du thème «Meilleure ville, meilleure vie». Voici un court compte rendu de certains pavillons parmi les plus importants:

Le thème du pavillon du Canada est « La ville en vie, inclusive, durable, crĂ©atrice ». Les plans du pavillon ont Ă©tĂ© conçus par l’Ă©quipe du Cirque du Soleil et est Ă©quipĂ© entre autres d’un rĂ©cupĂ©rateur d’eau de pluie et d’un mur vĂ©gĂ©tal.

 

 

Le thème du pavillon de la Chine est « La couronne de l’Est ». Il est le plus large et le plus couteux de l’exposition (il est estimĂ© Ă  220 millions de dollars US), il est haut de 63 mètres, et prĂ©sente une structure en forme d’un ancien temple chinois. L’architecte qui a conçu ce pavillon est He Jingtang. En son sein sont prĂ©sentĂ©es l’ensemble des provinces de la RĂ©publique Populaire, hormis Macau et Hong Kong qui possèdent leur propre pavillon sĂ©parĂ©.

 

Le thème du pavillon de la France est « La ville sensuelle ». Le pavillon s’Ă©tend sur 6 000 m² et allie technologie et respect de l’environnement. Un restaurant gastronomique, des thĂ©matiques sur les Ă®les polynĂ©siennes, et des chefs d’Ĺ“uvres du musĂ©e d’Orsay contribuent Ă  faire rayonner le bon-vivre Ă  la française.

 

 

Le thème du pavillon d’IsraĂ«l se concentre sur « La crĂ©ation crĂ©e une meilleure vie ». Il ressemble Ă  une coquille de mer, ou Ă  des mains se serrant pour reprĂ©senter le dialogue des technologies et la crĂ©ation de l’Ă©tat d’IsraĂ«l. Le pavillon a pour but de faire dĂ©couvrir aux visiteurs la culture juive traditionnelle et moderne et ses similitudes avec la Chine.

 

 

Le thème du pavillon du Portugal situe le pays « Portugal, une place pour le monde. Portugal, un monde d’Ă©nergie ». Le pavillon s’Ă©tend sur 2 000 m² et est recouvert de liège, matĂ©riau recyclable et respectueux de l’environnement dont le Portugal est le premier producteur mondial. Le pavillon reprĂ©sente la place commerçante de Lisbonne et montre la place de l’environnement au Portugal.

 

La Belgique, qui a prĂ©sidĂ© l’Union EuropĂ©enne, met en avant, dans son pavillon, le concept de « l’Ă©conomie verte ». L’exposition met en relief la richesse artistique de la Belgique et de l’Europe ainsi que les rĂ©ussites scientifiques, l’hĂ©ritage culturel et intellectuel. Les matĂ©riaux utilisĂ©s pour la construction sont majoritairement recyclables. La mascotte du pavillon est un schtroumpf.

 

 

Le pavillon de la Turquie rappelle que le pays est « Le berceau de la civilisation ». Le pavillon s’Ă©tend sur 2 000 m² et s’inspire de l’agglomĂ©ration turque du nĂ©olithique. Il ressemble Ă  une immense boĂ®te rouge et beige avec une sculpture d’animaux, qui plonge les visiteurs dans un labyrinthe de rĂŞves. Une partie du pavillon emmène les visiteurs dans un voyage Ă  travers le temps, qui leur prĂ©sente les dĂ©buts historiques de la Turquie. Une carte indiquant les anciens sites de la Turquie, le premier miroir du monde et le premier barrage construit par l’homme, est exposĂ©e dans cette partie du pavillon.

 

ConsidĂ©rĂ© comme le « CĹ“ur vert de l’Europe », le thème du pavillon rappelle que le Luxembourg est « Petit et beau ». Il ressemble a un petit château sculptĂ© en une seule roche. ParticularitĂ© du pavillon, le symbole du Luxembourg «le Monument du souvenir» a Ă©tĂ© envoyĂ© Ă  Shanghai pour ĂŞtre exposĂ© sur un socle de trois mètres.

 

 

La Russie présente un pavillon dont le thème est «Flotter dans l’air». Il comprend 12 tours en cubes ressemblant à d’anciens villages slaves. Il symbolise la fleur de la vie, le soleil et les racines des arbres de la terre. Le pavillon est magnifique.

 

 

Le pavillon américain a comme thème «Célébrant 2030». Il met en valeur les valeurs d’unité, de travail en équipe, de santé, d’efforts et d’accomplissements afin de souligner l’héritage culturel et l’esprit national du peuple américain.

 

 

Le thème du pavillon de la Corée du sud est «Ville charmante, vie colorée». L’architecte a utilisé artistiquement les lettres coréennes pour le design du bâtiment afin de montrer comment les villes futures combineront technologie et culture.

 

 

La Hollande présente un pavillon très original avec comme thème «Rue heureuse». Il comprend 17 maisons uniques longeant une rue ayant la forme d’un 8. Chaque maison est différente, bien décorée et met en relief les innovations néerlandaises dans les domaines de l’espace, de l’énergie et de l’irrigation.

 

 

Le pavillon de l’Australie a un extérieur similaire à des courbes de rochers dans la savane sauvage. La couleur brunâtre fonce avec le temps avant de devenir d’un ocre rouge comme le sol des grands espaces intérieurs du pays.

 

 

Le pavillon d’Autriche incorpore dans son design des éléments chinois. Il est recouvert de porcelaine chinoise. Les cinq halls d’exposition qu’il comporte amènent le visiteur dans une randonnée à travers de hautes montagnes, des forêts, des espaces à hautes herbes, des vallées de rivière et des villes afin qu’il soit sensibilisé à la vie économique et culturelle du pays.

 

 

Le pavillon du Brésil est tressé de lames de bois récupérable, tout comme un nid d’oiseau. Ses salles d’expositions et les corridors les unissant sont des présentoirs de scènes urbaines, de villes vivantes qui ensemble démontrent le dynamisme du pays.

 

 

Le pavillon Tchèque respecte le thème d’expo2010 en crĂ©ant une ville fictive qualifier de «fruits de la civilisation». Les progrès atteints dans le pays sont mis en Ă©vidence, tels l’énergie renouvelable et les solutions pratiques aux bouchons de trafic intense d’automobiles.

 

 

Le pavillon du Danemark a comme thème «welfairytales» et invite les visiteurs dans un monde de contes fées pour vivre une expérience urbaine. La petite et fameuse sirène des contes du célèbre danois Christian Andersen a été transportée de Copenhague et est installée au centre du pavillon sur un rocher entouré d’eau.